Comment rénover sa maison ou appartement pas cher ?

Vous souhaitez rénover vous-même votre logement (maison ou appartement) ? Voici le guide complet pour faire les bons choix et réduire le coût.

Vous vous sentez l’âme d’un bricoleur et souhaitez vous lancez dans des travaux de rénovation de votre habitation ? Pas de problème ! A condition de faire des choix pertinents pour rentrer dans le budget et de faire les choses dans les règles de l’art.

La règle d’or pour une rénovation de maison ou appartement pas cher est simple : éviter tous les surcoûts inutiles…

Nos conseils rénovation maison pas cher

Envie d’une rénovation complète pour rafraîchir votre logement ? Cuisine, séjour, salle de bain, aménagement d’entrée, aménagement des combles, rénovation ou installation d’escalier, création d’une suite parentale, peintures, sols, optimisation de l’espace, tout est possible !

Les murs

Les matériaux bruts et isolants peuvent être achetés en grande surface spécialisée dans le bricolage ou le bâtiment avec des économies à la clé. Pensez à comparer les prix des enseignes avant de faire vos achats (laine de verre ou de roche, de BA13, parpaings ou briques) et de profiter d’éventuelles promotions.

Que ce soit en peinture, en papier peint, carrelage, enduit décoratif, ou en tissus collés, vous trouverez l’idéal pour vos murs. En parlant de peinture, pensez aux nouveautés et aux nouvelles normes : il existe en effet des peintures acrylique, aux teneurs en COV (Composés Organiques Volatils) de plus en plus faibles, des peintures écologiques ou naturelles, le choix est très vaste.

En ce qui concerne les enduits décoratifs, cela va du simple badigeon à la chaux teintée de pigments naturels, aux stucs vénitiens ferrés aux aspects glacés, en passant par les enduits hydrofuges adaptés aux pièces d’eau et pouvant même remplacer la faïence, tels le tadelakt, propice au voyage et procurant un dépaysement garanti, ou encore le béton ciré alliant brillance, dureté et entretient aisé, de nombreux choix s’offrent à vous.

Le sol

De nombreux tutos et Mooc sur Internet forment à la pose des revêtements de sol (moquette, parquet, carrelage). Si vous êtes bon bricoleur, vous pouvez vous passer d’un professionnel. D’autant plus qu’il existe aujourd’hui des sites Internet proposant des produits de qualité remisés.

La pose de carrelage sera de loin la plus délicate ! Alors que la pose de parquet flottant, de parquet massif ou plus simplement, de moquette, sisal, jonc de mer ou  lino, sera bien plus simple à réaliser.

Le chauffage

Pour bénéficier des aides à l’installation (crédit d’impôt transition énergétique de 15 % pour les chaudières fioul et de 30 % pour celles à gaz, éco-prêt à taux zéro, aide Anah), vous devez faire appel à un professionnel agréé, il n’y a pas d’autre choix.

La peinture

Évitez d’acheter vos pots en grande surface de bricolage : la concentration de pigments y est moins importante et leurs indices de recouvrement sont donc bien inférieurs. Le nombre de couches à peindre sera alors bien plus élevé qu’avec une peinture professionnelle, ce qui représente donc un surcoût…

Le choix de la peinture sera aussi déterminant. On trouve désormais dans le commerce des gammes bien différentes de peintures : acryliques, alkydes ou écologiques. Le must sera bien souvent les peintures à émulsions (à base d’eau), comme les acryliques, presque dépourvues de solvants donc plus écologiques. Elles ont l’avantage de ne pas jaunir avec le temps, d’être moins polluantes, sans solvant, sans odeur, d’être nettoyable à l’eau, et de sécher plus vite. L’acrylique constitue aujourd’hui l’essentiel du marché de la peinture.

Les peintures écologiques ou naturelles sont aussi très recommandables et sont adaptées à toutes les pièces. Elles présentent de nombreux avantages : esthétiques avec un bon pouvoir couvrant et sans aucun métaux lourd. Seul inconvénient, elles sont plus difficiles à trouver dans le commerce et sont plus chères.

Méfiez-vous des peintures très peu chères (moins de 10 € le litre). Vous pourrez avoir des mauvaises surprises… Comptez entre 15 et 35 € le litre pour de la qualité. On trouvera du milieu de gamme chez Dulux Valentine ou Tollens par exemple et du haut de gamme du côté de Ripolin, 1825 Théodore Collection ou encore V33. Du côté “luxe”, on trouvera Ressource, The Little Shop of Colors, Zoffany, Little Greene ou encore Farrow & Ball.

Encore une chose : n’oubliez pas de soigner la sous-couche avant la peinture !

Les radiateurs

Évitez les radiateurs à résistance électrique qui assèchent la pièce sans répartir la chaleur et qui consomment plus. Préférez des radiateurs à inertie (fluide, à bain d’huile ou à pierre de roche) qui montent en température durablement tout en étant bien plus économes en énergie.

Si vous devez repeindre des radiateurs, pensez à utiliser une peinture spécifique qui supporte la chaleur.

Les fenêtres

Bien choisir votre vitrage est essentiel : votre isolation phonique et thermique en dépend ! Pour bien vous isoler, surveillez le coefficient UW (mention obligatoire) car il définit la performance thermique d’un vitrage (plus il est faible, meilleure est l’isolation et donc la performance).

Il ne vous reste plus qu’à choisir votre cadre de fenêtre : bois, PVC ou aluminium. Le bois nécessitera un entretien plus suivi mais a un charme incontestable. L’aluminium sera le plus cher généralement, pour du haut de gamme. Pour finir, le PVC sera le moins cher et sans entretien. Attention, ce dernier vieilli généralement assez mal (jaunissement) et il est peu résistant face aux cambriolages (il fond facilement à la chaleur d’un chalumeau portable).

A vous de jouer !